,

15 000 euros pour la caissière de Carrefour


C’est une première qui va faire du bruit. La société Carrefour a été condamnée à verser 15 000 euros de dommages et intérêts pour harcèlement moral à une salariée qui avait tenté de se suicider dans son hypermarché.

Le conseil des prud’hommes a estimé dans son jugement que « des relations tendues et conflictuelles avec la direction existaient au sein du magasin au moment des faits ». Le tribunal a aussi fait état de lettres reçues par la salariée, représentante syndicale CGT, lui demandant de ne pas discuter avec ses collègues après avoir pointé, sans quoi elle serait sanctionnée.

C’est du pur harcèlement moral et ses supérieurs hiérarchiques ont quand même poussé le bouchon un peu trop loin. Espérons que cette décision viennent changer les « habitudes » de ces géants de la distribution qui font, bien souvent, passer le rendement avant le bien être de leurs employés.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%