,

Comment devenir syndic bénévole


L’intérêt majeur du syndic bénévole est surtout économique. Les copropriétaires y ont recours pour s’épargner les frais d’honoraires perçus par les syndics professionnels qu’ils trouvent souvent injustifiés et pour s’impliquer davantage dans la gestion de la copropriété.

Personnellement concerné par les services fournis, travaux entrepris et frais déboursés, le syndic bénévole est au plus près des besoins de ses voisins.

Le syndic bénévole est obligatoirement l’un des copropriétaires ou son conjoint, il a les mêmes devoirs et obligations qu’un syndic professionnel et sa responsabilité peut être engagée dans les mêmes conditions.

Cependant, il n’est pas soumis à la même règlementation, il n’a pas obligation de détenir une carte, de justifier d’une garantie financière ou de souscrire une assurance. Toutefois, une assurance est vivement conseillée afin de couvrir la responsabilité du syndic bénévole, même si en cas de faute de sa part la règlementation est moins sévère que s’il s’agissait d’un syndic professionnel.

Même s’il est dit « bénévole », ce type de syndic n’est pas complètement gratuit, les copropriétaires devront s’acquitter des frais de courriers, assurances, téléphone, auxquels peuvent s’ajouter des coûts d’assistance de professionnels (comptable, architecte,…).

Dans certains cas, le syndic bénévole peut être rémunéré pour ses services, cette compensation financière sera alors soumise à l’impôt sur le revenu et au versement de cotisations sociales.

(JEU@IGS@P01@240309 syndic.pdf)

En pratique, pour devenir syndic bénévole il faut être élu lors d’une assemblée générale, et son mandat ne peut excédé 3 ans. En vue de cette étape, il faut faire parvenir, au moins deux mois à l’avance, au syndic professionnel un courrier recommandé avec accusé de réception à propos du « renouvellement du mandat de syndic ou élection d’un syndic bénévole ».

Mais attention, ne s’improvise pas syndic qui veut. Cette fonction requière du temps mais aussi des connaissances juridiques, des notions de comptabilité, de la rigueur, de l’organisation, et une bonne communication avec son voisinage. Et si l’expérience vous tente, de nombreux ouvrages et associations peuvent vous y aider.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%