,

Comment lutter contre les arnaques téléphoniques


Un appel d’un numéro inconnu, mais pas forcément suspect, qui ne laisse pas le temps de décrocher… Attention, il pourrait s’agir d’une escroquerie. Dans un post publié ce vendredi sur sa page Facebook officielle, la police nationale met en garde contre l’arnaque à l’appel en absence, appelée arnaque au « ping call ». La méthode est simple et a déjà fait ses preuves: l’escroc appelle sa victime et laisse sonner une ou deux fois, ne lui donnant pas le temps de décrocher.

Selon le ministère de l’Intérieur, le numéro de téléphone affiché commence souvent par 01, 02, 03… ne soulevant pas l’inquiétude des victimes, qui rappellent sans suspicion. En réalité, la technique des escrocs s’est améliorée, alors qu’auparavant les numéros qu’ils utilisaient étaient souvent en 0899, suscitant plus de méfiance.

Une facture chargée !

Une fois l’appel passé, l’interlocuteur promet un cadeau. Pour le recevoir, il faut appeler un numéro en 0899 ou 0892 et c’est là que l’arnaque a lieu, puisque le numéro est surtaxé. France 2 avait fait le test en restant 18 minutes avec son interlocuteur pour un montant de 7 euros. L’objectif du margoulin: passer le plus de temps possible au téléphone avec sa victime pour que sa facture gonfle.

La solution: ne pas rappeler et bloquer le numéro

Ne pas rappeler « même si le numéro semble normal » est un bon début pour « éviter le piège », explique le ministère de l’Intérieur. Le 33700 permet aussi de signaler le numéro frauduleux. Il suffit d’envoyer un SMS à ce numéro avec le texte « Spam vocal » suivi du numéro de l’arnaque. Si vous avez déjà rappelé l’escroc, vous pouvez vous tourner vers le service « Info escroquerie » au 0811 02 02 17.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%