Il tente de vendre son petit fils sur Facebook

C’est malheureusement un fléau qui touche de plus en plus les pays pauvres. Un indien de 47 ans vient de se faire arrêter par la police pour avoir tenté de vendre son petit fils sur Facebook pour 640 euros.

Feroz Khan, un habitant de Ludhiana, dans l’Etat du Pendjab, est accusé d’avoir enlevé son petit-fils peu après l’accouchement de sa fille ce mois-ci. Il a ensuite demandé l’aide de deux intérimaires travaillant à la maternité qui ont contacté l’acheteur sur Facebook et conclu la vente. « Tous les trois ont été arrêtés et nous allons interroger l’homme d’affaires qui a payé pour acheter le nourrisson », a déclaré à l’AFP un responsable de la police de Ludhiana, Satish Malhotra. Cette ville est située à 300 km de Delhi.

La police a retrouvé le bébé et l’a rendu à sa mère, une femme divorcée, qui avait déposé plainte contre son propre père. Les trois accusés sont poursuivis pour enlèvement. Ils comparaîtront en justice mercredi et s’ils sont déclarés coupables, ils encourent une peine d’emprisonnement de sept ans.

Qu'en pensez vous?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Fundawear la nouvelle invention de Durex

Ils se font tatouer le logo de leur société pour 15% d’augmentation