La bulle de l’immobilière n’a pas encore éclaté en France

Contrairement à ce qui se passe chez nos voisins espagnols et irlandais, la bulle immobilière n’a toujours pas éclaté en France.

Cependant, depuis quelques mois le marché de l’immobilier français connait une baisse significative aussi bien dans le neuf que dans l’ancien.

la-bulle-immobiliere-en-france

Les transactions immobilières dans l’ancien s’effondrent

Entre février 2012 et février 2013, le cumul des ventes de maisons et d’appartements sur un an a chuté de 21,5%, à 657 000. Et la reprise ne semble pas être pour tout de suite bien au contraire. Selon le cabinet d’études Xerfi, il faudra attendre 2015 pour voir le nombre de transactions repasser la barre des 700 000.

Ce qui reste de mettre à mal toutes les professions qui tournent autour de l’immobilier (notaires, agents immobiliers, etc…)

transactions-dans-l-ancien

Moins de pouvoir d’achat pour les ménages

Entre 1975 et 2011, les prix ont été multipliés par 2,5. Or, sur la même période, le revenu disponible par ménages n’a progressé que de 61%. C’est entre 1998 et 2008 que les prix immobiliers ont le plus grimpé en France : en 10 ans, ils ont plus que doublé (+105%) alors que les ménages ont vu leur revenu disponible progresser de seulement 12% entre ces dates.

pouvoir-d-achat-immobilier-des-menage

La stagnation des revenus, les hausses d’impôts successives et l’augmentation du chômage sont autant de facteurs qui empêchent les ménages d’acheter leur logement.

En raison de ces nombreux et fâcheux paramètres les banques sont de plus en plus frileuses a octroyé des prêts à leurs clients et elles coupent carrément les crédits.

emprunts immobiliers

Qu'en pensez vous?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Réaction de Bernard Tapie sur la déclaration de patrimoine des Ministres

Fundawear la nouvelle invention de Durex